Bienvenue06 84 66 51 99conseil@la-ge-co.fr

Changer de syndic : comment faire ?

Comment et surtout pourquoi  changer de syndic ?

Changer de syndic est facile, il suffit de connaître les démarches à accomplir et d’y consacrer un peu de temps.

La loi ALUR a confirmé ce qui existait déjà depuis longtemps dans la loi de 1965 qui définit les modalités d’administration des copropriétés.

LA.GE.CO. vous accompagne dans cette démarche

Qui est finalement plus « intellectuelle » que « technique » ou administrative !

Le conseil syndical ou tout copropriétaire pourra engager la démarche, qui dans les grandes lignes consiste à :

1- Vérifier la date de fin du mandat du syndic actuel

La loi interdit, sauf faute grave prouvée (il n’en existe que 2 à ce jour), de dénoncer un mandat de syndic avant son terme.

D’où l’intérêt de voter des mandats courts (12 – 18 mois).

2-Identifier les points faibles du syndic actuel

Qu’il soit professionnel ou bénévole, le syndic peut ne plus satisfaire les copropriétaires, pour des raisons variées : relation avec les copropriétaires ou le conseil syndical, savoir-faire technique ou comptable, turnover des gestionnaires, suivi des AG, tarif des prestations hors forfait, ….

3-Plaider auprès des copropriétaires la mise en concurrence du syndic

En effet, il faut une majorité absolue pour changer de syndic (moitié des tantièmes généraux + 1 voix).

Arriver en Assemblée Générale pour voir le changement de syndic retoqué par des copropriétaires qui n’étaient pas au courant, c’est dommage.

4-Solliciter des devis auprès de syndics professionnels

N’hésitez pas à dépasser les frontières de votre commune.

Les outils informatiques permettent à tout syndic bien organisé de travailler à distance, notamment les petites structures souples.

5-Préparer la résolution à soumettre à l’Assemblée Générale

Résolution spécifique dédiée au renouvellement ou au remplacement du syndic.

Quel est le délai à prévoir pour tout cela ?

Au minimum 3 mois avant la date de l’AG annuelle.

Ce n’est pas une décision « légère », en particulier lorsque le syndic est « historique ».

Comment LA.GE.CO. peut vous y aider ?

Le conseil syndical passe commande d’une prestation de conseil :

  • elle contient tous les éléments de cadrage et d’étude
  • une option est possible pour accompagner le conseil syndical pendant la phase d’information et de discussion avec les copropriétaires, notamment ceux qui ne résident pas dans l’immeuble (copropriétaires-bailleurs).
  • chaque étape s’accompagne d’un compte-rendu écrit de mission

Cette prestation est facturée à l’ensemble de la copropriété, ce qui correspond au droit du conseil syndical d’engager toute dépense jugée utile dans le cadre de sa mission au service de l’ensemble des copropriétaires.

Lire plus